Illustrator CS4, les petits plus.

Illustrator CS4, les petits plus.

icone-illustrator-cs4.pngLa version CS4 d’Illustrator semble être d’après les médias le logiciel qui semble avoir subi le moins de modifications sur cette nouvelle version. Certes, il n’y a pas de nouvelles fonctionnalités créatives extraordinaires…mais des petits plus çi et là qui vont faciliter grandement la vie du graphiste travaillant au quotidien avec ce logiciel.

  • Tout d’abord, le menu Filtre a disparu. Dans les versions précédentes, le menu Filtre cohabitait avec le menu Effet (depuis la version 9). D’ailleurs cela prêtait à confusion, beaucoup d’utilisateurs avisés ne discernaient pas avec précision la différence entre les filtres et les effets. Cette actualisation du menu Filtre avait déjà commencé avec la version CS3 où les filtres Couleur avait migré vers le menu Edition avec l’intitulé suivant: Modifier les couleurs.
    Quoiqu’il en soit les effets sont conservés et enrichis, et n’oublions pas que le menu Effets est une des fonctions essentielles du logiciel. (Pour faire simple, si vous n’utilisez pas les effets vous passez à coté de quelque chose. Ceci dit, on peut toujours vous faire un petit rappel, 😉 )
    Le menu Filtre sous Illustrator CS3
    Petite astuce au passage, la fonction Traits de coupe disponibles auparavant dans le menu Filtre est maintenant dans le menu Effets.
    Le menu Effet sous Illustrator CS4
  • Ensuite, les repères commentés (Activation par le raccourci-clavier CRTL+U ou CMD+U) sont enrichis avec de petites étiquettes, des repères (de couleur verte par défaut) qui vont vous indiquer les positions X et Y d’un point, d’un tracé, les alignement entre les objets.
    Les repères commentés nouvelle version sous Illustrator CS4
    Les préférences des repères commentés sous Illustrator CS3?Ç ?Ç ?Ç ?Ç ?Ç

    Les préférences des repères commentés sous Illustrator CS4

  • Toujours dans les aides visuelles, et cette fois ci concernant plus particulièrement les alignements entre les objets. Une fonction intéressante d’Illustrator est de pouvoir répartir les tracés entre eux avec une distance définie à condition de définir un objet-clé (un tracé qui ne bouge pas). Dans les versions précédentes, le fait de désigner un objet-clé ne changeait rien visuellement. Maintenant, la fonction Répartition de l’espacement est disponible uniquement après avoir cliqué sur l’objet-clé et cela simplifie grandement la mise en oeuvre de cette fonction.
    La fonction Répartition de l'espacement sous Illustrator CS4
  • L’outil dégradé est également revisité et s’inspire de ce que propose Flash. Avec l’outil Dégradé de couleurs, on matérialise et on modifie grâce à un petit spectre directement sur le tracé concerné. C’est plus simple et plus ludique à l’usage.
    Le nouvel outil dégradé de couleurs sous Illustrator CS4
    Cependant, c’est plus délicat lorsqu’on veut travailler un seul dégradé pour plusieurs formes.
    Un dégradé de couleurs pour plusieurs tracés
    Dès que l’on change une des nuances, le dégradé se scinde alors en deux dégradés distincts (dans le cas de deux tracés).
    Après la modification de la nuance, le dégradé de couleurs se scinde en deux.
    Bizarre.
    Les fonds pedus sous Illustrator CS4
  • Enfin, à la création d’un nouveau document on peut choisir le nombre de plans de travail (enfin !) et on peut aussi générer les fonds perdus.Ce qui évite de les fabriquer à l’aide de repères directement dans le document. N’oublions pas toujours dans cette boîte de dialogue, la possibilité de choisir la résolution de la pixellisation des effets, des dégradés et des transparences. Indispensable pour éviter les problèmes d’impression. Ce réglage existait déjà dans la version précédente.

Voilà donc en vrac quelques discrètes améliorations qui cependant valent le détour par le gain de temps obtenu. Billet à suivre.

Inscrivez-vous à la formation Illustrator sur Lille, Paris ou Valenciennes.

3 Avis

  1. Manu 9 années ll y a

    Effectivement, quelques sympathiques petites améliorations à tester à l’usage.

  2. aurels 9 années ll y a

    Intéressant comme article, mais vous oubliez une fonction qui fera gagner un sacré temps aux graphistes : l’intégration directe de la transparence dans l’outil de dégradé, sans passer par des masques d’opacité ! Et ce n’est pas négligeable !

  3. Reggio 8 années ll y a

    Effectivement, le menu filtres à disparu et un filtre avec : “arrondis”.
    Car l’effet “arrondis” s’applique à l’aspect et non au tracé (contrairement au défunt filtre). Donc, comment faire maintenant pour faire suivre un texte curviligne à un aspect “arrondi” alors que le tracé est lui resté à angle vif ???

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

X