Fever: Lire ses flux RSS différemment

Fever: Lire ses flux RSS différemment

Shaun Inman est un pro du web, c’est incontestable. Il a plusieurs réussites à son actif dont l’excellent outils de statistiques Mint, qui s’était fait remarquer pour son ergonomie et sa personnalisation via les Peppers. Cette fois-ci, Shaun nous a concoctés Fever, un agrégateur de flux RSS online à installer soi-même avec ses petites mains sur un hébergement web (doté de PHP/MySQL). C’est pratique, beau et bien fichu (pas étonnant), mais comment cela fonctionne t-il ?

L’installation de Fever

Après s’être acquitté du prix de la licence (30 dollars), on peut alors uploader (téléverser) via FTP l’ensemble des fichiers sur son serveur. L’installation se fait simplement, il suffit juste de régler les autorisations sur les dossiers concernés et renseigner les infos relatives à la base de données, activer Fever et éventuellement import déjà quelques flux RSS via un fichier OPML

.Installation Feverinstallation-compatibilite-feverfever-activationfever-installation-importation-rss

L’édition des flux avec Fever

Une fois l’autorisation saisie, on arrive sur la page d’accueil au design minimaliste et surtout en anglais (Shaun, n’oublie pas les frenchies, tu auras peut-être besoin d’eux un jour).

fever-interface

Pour insérer des flux RSS dans Fever, plusieurs solutions sont envisageables : l’une d’entre elles consiste, grâce à Feedlet (un script glissé dans la barre des signets) à récupérer le(s) flux d’un site en cours de consultation. Il suffit de glisser l’URL de ce site sur Feedlet. Nous avons essayé pour nos amis d’Emob et MacGeneration.

feedlet-feverfeedlet-fever-macgeneration

Il ne nous est pas possible d’ajouter de cette manière le flux d’Emob, probablement parce qu’il est géré par FeedBurner. Par contre tout roule pour MacGeneration et nous décidons d’ajouter les flux «Actualité» et «Revue du web»

flux-macgeneration-fever

L’autre méthode consistant à ajouter des flux est de procéder à l’ouverture d’une boîte de dialogue (en appuyant sur la touche N).

ajout-flux-fever

La boîte de dialogue ainsi ouverte est découpée en trois onglets. Il est possible d’éditer le flux, de paramétrer son affichage, et de préciser des réglages d’authentification (pour les flux rss privés).

Et là pour lire vos flux préférés, c’est simplissime : il suffit de se déplacer avec les flèches du clavier ou avec la barre d’espace. Un des grands atouts de Fever est de bénéficier de raccourcis claviers bien pensés.

raccourcis-fever

Nous allons donc pouvoir commencer à renseigner quelques flux rss en appuyant simplement sur le raccourci clavier N. En effet, Fever intégre une série de raccourcis claviers permettant une navigation et une gestion aisées de ses flux. Cependant, un menu principal est disponible juste sous le logo.
Ainsi, nous pouvons en cliquant sur un des articles du flux le déplier pour le lire entièrement, ou encore le sauvegarder en titillant la petite couronne de couleur à gauche du titre. L’article est alors mémorisé dans la rubrique «Saved». Notons au passage qu’il est tout à fait possible de le chasser de cette rubrique en cliquant une nouvelle fois sur cette pastille.

L’organisation des flux

Passons au rangement de ses flux, il faut désormais les ranger au sein de groupes. Rien de plus simple, puisque un Maj+N permet d’ouvrir une boîte de dialogue permettant la création de groupe.

groupe-fever

Au passage, libre à nous d’y ajouter quelques uns de nos flux. Toutefois, nous pouvons réorganiser nos flux en utilisant la méthode du «glisser-déposer»

draganddrop-flux-fever

Bien évidemment, l’intérêt des groupes est de pouvoir filtrer les dizaines de flux lus quotidiennement.

Mais le concept véritablement intéressant de Fever est la pertinence avec laquelle il gère l’affichage des flux. En effet, l’intitulé «Hot» liste les flux par «fraîcheur de l’actu» (la période est paramétrable) et par occurrence d’une même expression ou d’un lien. Dans la capture d’écran ci-dessous, le gros titre «A new app called Nearest Tube» liste un article de TUAW et de Presse-Citron car ils partagent tous les deux la même vidéo en provenance de YouTube.

hot-fever

Le terme «Kindling» (petit bois) est quant à lui un groupe qui recense les flux incontournables alors que le terme «Sparks» (étincelles ou escarbilles) regroupe tous les flux provenant de sites spécialisés dans le repost de liens et qui donc par la même occasion tendent à faire monter la température de vos flux.

kindling-fever

Ici, par exemple MacBidouille semble avoir relayé une info provenant du site Engadget. S’il continue ainsi, nous les évacuons vers «Sparks»

macbidouille-fever

Et voilà, le tour est joué.

lecture-macbidouille-sparks-fever

Fever, mais c’est génial

En effet, cette approche dans la consultation des flux peut paraître singulière, voire énigmatique mais pourtant s’avère très efficace au quotidien. De plus, Shaun pense vraiment à tout puisqu’une version iPhone de Fever est disponible.

splashscreen-fever-iphone

accueil-fever-iphonehot-fever-iphone

Fever en version iPhone donne la possibilité de consulter, de sauvegarder des articles voire d’effectuer des recherches. Toutefois, nous ne pouvons pas éditer ou rajouter des flux et/ou des groupes. Nous devons donc au préalable les enregistrer sur un navigateur classique pour par exemple les consulter tranquillement en vacances sur son iPhone genre «Tu vois Chérie que je peux me passer de mon ordinateur pendant 15 jours»

IMG_1122resultat-recherche-fever-iphone

pressecitron-fever-iphonepressecitron-fever-iphone-article

icone-fever-iphone

Shaun propose également sur son site d’adapter Fever comme une application autonome via le logiciel Fluid. Néanmoins quelques problèmes d’affichage subsistent, notamment concernant les boîtes de dialogue. Et pour finir, par simple glisser-déposer, nous pouvons facilement déposer les articles que nous jugeons les plus intéressants dans notre Evernote chéri. Mais franchement que demander de plus, franchement ?

Vous aimeriez en connaître davantage à propos d’Illustrator, retrouvez nous alors lors d’une formation Illustrator.

2 Avis

  1. CUT HERE 8 années ll y a

    Une petite baisse de prix peut-être ? 30$, ça reste cher alors que le produit a l’air novateur et intéressant.

Pingbacks

  1. […] j’ai fait la découverte de Fever à la suite de la lecture de cet article (Fever: Lire ses flux RSS différemment). L’article est un très bon mode d’emploi sur l’installation de Fever et son […]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

X