Référencement avec son Mac

Capture d'écran du logiciel Rage DomainerLe référencement d’un site web est une partie technique qui pendant longtemps a été bafouée, sous-estimée mais qui depuis quelque temps déchaînent les passions. Evidemment, il faut bien l’avouer, aujourd’hui pour une entreprise investir dans un site internet dont le retour sur investissement est quasi nul semble illusoire.
Et pourtant, je vois encore régulièrement circuler de la part de mes concurrents des devis de prestations de référencement dont le tarif pratiqué est exhorbitant et l’offre technique plutôt bancale.

Bon, je n’insiste pas, je ne suis pas d’humeur suffisamment taquine pour débattre sur ce sujet…

Toutefois, pour tous les utilisateurs mac qui veulent prendre possession du référencement de leurs sites web, il existe un éditeur, Rage Software , qui propose une gamme complète d’outils dédiés au référencement. J’ai testé pour vous Rage Domainer, et cela semble simple séduisant et simple d’utilisation.

Tout d’abord, en ce qui concerne l’interface, le look «Leopard» est présent avec une prédominance du noir. Mais surtout la première impression que l’on ressent immédiatement:

«Il n’y a que cela…»

ou en ch’ti:

«Y’a qu’cha…»

En effet, Rage Domainer est un logiciel dont les fonctions sont basiques (suivi des noms de domaine) mais l’interface on ne peut plus clair. Mesdames, Messieurs, jugez par vous-mêmes:

L'interface de Rage Domainer

Le logiciel est découpé de la façon suivante:

  • La barre d’outil supérieure, simplifiée permettrant d’enregistrer une URL, de l’éditer, de l’actualiser et de faire une rechercher parmi toutes celles que vous auriez déjà enregistrées

  • La partie gauche du logiciel permet de classer les noms de domaine enregistrés par dossier (groups) voire par dossiers intelligents (smarts groups). Ainsi, il est possible de filtrer les sites internet dont le pagerank est le plus fort, dont le nombre de liens entrants (backlinks) est le plus important (ou inversement d’ailleurs).

  • La partie supérieure représente la liste des sites enregistrés, avec différents modes d’affichage: par liste ou vignettes

  • Enfin, la partie inférieure (la zone la plus intéressante) où sont réparties des informations concernant le domaine concerné.

Il est possible de connaître ainsi l’énigmatique pagerank (responsable de la notoriété du site), l’AlexaRank, le nombre de liens entrants et de tags concernant le domaine visé. A cela, ajoutons le top10 des Tags Delicious et le top10 des liens entrants.

Pour tout vous dire, je suis assez méfiant des résultats visibles et j’ai donc décidé de faire quelques test (en particulier sur les liens entrant) sur deux domaines qui ont connu des périodes végétatives prolongées, Ka2 et Kaligram .
En effet, si je suis au pied de la lettre les conseils d’Olivier Andrieu dans son livre «Réussir son référencement web», l’un des boosters en matière de référencement est d’obtenir des liens entrants (Olivier, tu en feras un de lien, dis ?) en effectuant des partenariats, en participant à la vie d’un blog en y laissant des commentaires par exemple. Ben allons-y alors.
J’ai testé sur le site d’une célèbre graphiste du web: Veerle (j’invite au passage tous les graphistes à aller consulter ses articles qui sont un véritable régal).
Je lis régulièrement les billets de cette graphiste dont le blog tourne sur une sublissime plateforme (cependant payante), ExpressionEngine. Et pas plus tard que la semaine dernière, j’ai juste laissé un commentaire bidon (je le concède) sur un article concernant les filtres dynamiques sous Photoshop en espèrant que sa notoriété allait pousser un peu les domaines que je possède et surtout vérifier que Domainer le prend bien en compte


Le commentaire laissé sur le blog de Veerle
Pas de commentaire sur mon anglais…please.

Revenons à Domainer, j’ai actualisé les détails du site Kaligram’ et je vois désormais apparaître dans le top10 des liens entrants en 5ème position le billet concerné de Veerle. C’est presque normal, le commentaire a été posté le 23 mars, le blog de Veerle possède un Pagerank et si j’ai bien compris, il profite à la notoriété de Kaligram’.

J’ai réitéré l’expérience avec d’autres blogs influents. Par exemple Loà¬Øc d’Emob a posté ce lundi 31 mars un billet sur Syd Matters. J’y ai laissé un petit commentaire et hop Emob apparaît en 10ème position des liens entrants.


Les liens entrants du site Kaligram'

Domainer permet également d’autres éléments tels que la date de création et d’expiration du domaine, ses paramètres FTP (Pas d’affolement, uniquement ceux des domaines renseignés), le nom de l’hébergeur et les DNS associés.
Bien évidemment, toutes ces informations sont accessibles autrement que par ce logiciel, mais le gros avantage de Domainer est de centraliser l’ensemble de ces informations pour plusieurs sites et de les répartir dans des dossiers définis (par exemple, les blogs influents, la concurrence,…).
Il est possible ensuite d’exporter ces données sous la forme d’un fichier CSV ou d’un fichier PDF comme ci-dessus:

Un rapport en PDF issu du logiciel Domainer

A noter enfin des fonctions moins évidentes et moins mises en avant telles que la lecture des flux RSS des sites à condition de s’être sur Technorati pour obtenir une clé API.

En conclusion, c’est un logiciel d’un genre nouveau sur la plateforme Mac plutôt réussi. Et s’il est jumelé à d’autres logiciels tels que SERank (que l’on testera prochainement) du même éditeur, le suivi du référencement s’avère alors passionnant.

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>