Changer de couleur de cheveux sous Photoshop

Décidément, chez Kaligram’, on aime les cheveux ! Du coup, après le tuto de détourage pour avoir des cheveux fins et soyeux sur nos montages, nous nous sommes dits que vous aimeriez peut-être faire une petite couleur. Alors sachez qu’il est toujours plus difficile de changer la couleur de cheveux d’une personne brune vers une teinte blonde que l’inverse. Le noir ayant tendance à absorber les détails de mèches, difficile d’obtenir un rendu réaliste avec une couleur blonde qui, elle, fera apparaitre ce genre de détails. Bref, tout ça pour dire que ce tuto vous permettra de traiter de nombreuses chevelures mais que seule l’expérience vous permettra de maîtriser certains niveaux de détails. Pour ne pas faire de jaloux, je vous propose néanmoins de couper la poire en deux et de travailler depuis une chevelure châtain !

Nous allons donc ouvrir notre photo, remarquez comme la demoiselle a le sourire (tu m’étonnes, on va lui faire une couleur à l’oeil, ça se prend toujours en période de crise).

Première étape, se rendre dans le menu « Sélection » en haut et nous allons choisir « plage de couleurs« . Une nouvelle fenêtre s’ouvre, votre curseur se met alors en position pipette, vous allez donc pouvoir indiquer la couleur que vous souhaitez substituer en cliquant dans la chevelure même. Vous verrez ainsi apparaitre, dans le cadre de votre fenêtre « plage de couleurs« , un élément en blanc correspondant aux pixels de la couleur que vous venez de sélectionner à l’aide de la pipette (réglée avec une tolérance de 32 par défaut).

À partir de cette sélection colorimétrique, n’hésitez pas à maintenir la touche Shift (symbole), vous verrez ainsi que votre pipette s’armera d’un petit « + » vous permettant d’augmenter le niveau de sélection en pointant d’autres nuances de couleurs de cheveux et être plus complet dans notre sélection.

Une fois que votre sélection vous semble satisfaisante, faites « OK » dans votre fenêtre. Une sélection va s’activer directement sur votre photo :

Loin d’être parfaite, nous allons bien évidemment rectifier cela en demandant la création d’un calque de réglage dans la palette « calques » à droite. Et comme nous souhaitons changer la couleur de cheveux de la demoiselle, nous allons mettre un calque de teinte/saturation.

Remarquez l’apparition d’un calque tout en contraste une fois celui-ci créé (dans la palette « calques » bien sûr). Ça ne vous rappelle rien ? Et oui, nous utilisons le même processus que celui consistant à détourer les cheveux ! Nous allons donc peaufiner notre sélection en jouant sur le noir et blanc. (Rappelez-vous, en fait, la technique de sélection utilisée est au fond la même que pour les masques, toujours sous Photoshop, c’est-à-dire que tout ce qui est noir est invisible au logiciel et tout ce qui est blanc est donc… visible pour lui et du coup récupérable en tant que sélection).

Pour cela, rendez-vous dans la palette « couches« , juste à côté. Nous allons désactiver les couches RVB pour ne laisser apparaitre que celle du masque que Photoshop a ajouté lui-même lors de la création du calque de réglage.

Nous allons maintenant peindre les parties que nous ne voulons pas voir, en noir, ce qui aura pour effet de les faire disparaitre de notre future sélection. Ainsi, il est inutile de garder des détails tels que dents, yeux, épaules, vêtements, n’oubliez pas que nous sommes là pour les cheveux. D’ailleurs, nous allons éviter de trop nous approcher des cheveux pour les travailler finement plus tard. Voici ce que j’obtiens de mon côté, une fois certains éléments masqués dans la palette couches :

Je vais réactiver ma couche RVB en faisant réapparaitre l’œil (toujours dans la palette « couches« ), votre photo devrait normalement se teinter en rouge avec une opacité à 50%, ce qui correspond au réglage par défaut du masque sous Photoshop.

C’est ce masque qui va nous permettre d’affiner notre sélection en visualisant directement les cheveux. Faisons clair, ce qui est en rouge ne sera pas pris en compte lors de la modification de la couleur. Vous comprendrez donc que les bords du visage, les bouts de débardeur apparents comme les cheveux passés en rouge sont à corriger. Je vais donc reprendre mon pinceau et me mettre sur les couleurs de base que sont le noir et le blanc à gauche en utilisant le raccourci « D« . Les plus perspicaces l’auront compris, avec le blanc, nous allons révéler les éléments à prendre en compte pour notre future coloration tandis que le noir masquera les éléments non voulus et ce, avec l’aide de l’outil pinceau. N’oubliez pas de revenir sur la palette calques et cliquez bien sur le rectangle du masque comme sur la capture, de manière à y voir apparaitre des crochets laissant entendre que vous allez bien travailler sur votre masque.

Maintenant, nous allons corriger notre sélection en travaillant notre masque, personnellement, je travaille avec un pinceau avec un bord flou (ce qui aura pour effet d’améliorer la transition entre les cheveux fins placés au-dessus de la peau du visage et éviter que le visage lui-même ne soit teinté ultérieurement). Je vous recommande de révéler en premier lieu les éléments manquants puis de faire disparaitre les éléments en trop, ce sera plus facile ainsi de délimiter les cheveux. Pensez aussi à travailler en premier lieu la masse de cheveux pour finir avec les pointes.

Un petit raccourci utile, la touche « X » qui vous permettra de passer de la couleur blanche à la couleur noire très rapidement, vous permettant ainsi de révéler ou de masquer les éléments en un coup de cuillère à pot, pensez ensuite à réduire votre pinceau pour traiter les pointes de cheveux. Petit truc en plus, n’oubliez pas de faire les sourcils aussi pour que la retouche soit complète (et puis cela jurera moins si vous faites l’ensemble).

Voyez le résultat après ma première séance d’amélioration de ma sélection (voyez par exemple comme j’ai adouci le contour du visage côté gauche de l’image).

Nous allons maintenant faire dans le détail et traiter les pointes avec délicatesse via un pinceau plus fin et aux bords flous (n’hésitez pas à zoomer pour  plus de précision) Une fois que vous aurez fini et que votre sélection de cheveux vous paraitra impeccable, vous pourrez alors jouer avec la palette de teinte/saturation et luminosité.

L’option « teinte » jouera sur le type de couleur, la « saturation » sur l’intensité et la luminosité de la couleur, vous n’avez plus qu’à laisser parler le Jean Louis David qui sommeille en vous. À noter, si vous veniez à remarquer que des zones étaient manquantes ou mal détourées par le masque du calque de réglage, il vous suffit de vous replacer sur le calque en question et d’utiliser à nouveau votre pinceau, toujours avec les couleurs noire et blanche pour ajouter, retirer ou affiner des parties de cheveux. Selon la couleur, n’hésitez pas non plus à jouer avec le mode de fusion du calque de réglage, voire même l’opacité du calque pour une meilleure intégration du calque de couleur sur la photo originelle.

Voici le résultat me concernant (mode de fusion du calque réglé sur normal et opacité à 100%). Je vous mets aussi l’apparence du calque de réglage dans la palette « calques » tel que vous devez le voir apparaitre.

En espérant que ce tuto puisse vous aider autant que le premier.

Et n’oubliez pas, si vous êtes salarié(e) et que vous désirez en apprendre bien plus sur Photoshop, Kaligram’ est un centre de formation agréé qui vous permet une prise en charge auprès de votre employeur ! Plus d’infos ici et si vous voulez un exemple de cours, rendez-vous là !

À bientôt pour d’autres tutos !

3 Commentaires

  1. mathilde 14 février 2011

    décoloration de mon cheveux brun a auburn

  2. Auteur
    Manu 14 février 2011

    Comme je disais dans l’article, le brun doit absorber pas mal de détails de cheveux donc il n’est pas dit que le résultat soit très convaincant, vous pouvez néanmoins effectuer le test (sachant que l’auburn aurait, à priori ces valeurs en RVB : 157/62/12, en CMJN : 0/61/92/38).
    Au pire, envoyez-nous une photo, on pourra vous dire si c’est faisable.

  3. cass 8 juillet 2012

    En effet il est difficile de transformer un brun en un vrai blond, pour le moment je n’ai réussit qu’a faire un jaune pas franchement esthétique ! par contre on fait aisément les couleurs non naturelles genre bleu, violet…etc. Mais alors j’ai tenté l’inverse, passer mon blond platine vers des teintes plus sombres, et là c’est carrément impossible ! Je suppose que c’est parce qu’il est trop blanc ? Si vous avez une astuce…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>